Télécharger des abris et choisir des plantes adéquates

Afin d’assurer la conservation des espèces d’abeilles sauvages et de favoriser le développement de leurs populations, la distance entre les milieux propices à la nidification et les ressources florales ne devrait pas excéder 100 à 300 mètres (Recherche Agronomique Suisse 1 (10): 360–365, 2010).

La plupart des abeilles ont besoin de plusieurs habitats, nidifiant dans l’un et butinant dans l’autre. Elles construisent leur nid dans de petits biotopes, tels que bois mort, mur de pierres sèches ou cavités dans le sol, dans un endroit bien ensoleillé, tandis qu’elles trouvent le pollen et le nectar nécessaires pour nourrir leurs larves dans des champs de fleurs offrant de nombreuses variétés. Or, les abeilles ont besoin d’une très grande quantité de pollen. Pour nourrir un seul descendant, elles doivent récolter le pollen de plusieurs centaines de fleurs (Müller et al. 2006).