C'est simple à réaliser

1- Augmenter les sources de nectar et de pollen, planter ou laisser pousser les fleurs autochtones. Ne tondre que le strict minimum (les zones utilisées) et laisser des zones en jachère. Chaque mètre carré de nature compte !

2- Retarder le moment où vous allez tondre votre pelouse au printemps, pour laisser aux abeilles savourer les fleurs de trèfles, les boutons d’or. La floraison des mauvaises herbes, avant la floraison des arbres fruitiers, est une précieuse source de nourriture.

3- Réduire ou éviter l’utilisation des pesticides (insecticides, herbicides et fongicides) autour des plantes en floraison. Et donner un toit aux abeilles solitaires qui nidifient dans le bois ! Proposer un habitat qui leur convienne pour les encourager à s’y installer et à y faire leur nid.